Un homme d’aujourd’hui, espagnol, décide d’entreprendre le voyage qu’il n’a jamais osé faire. Il part en quête de son identité dont il ne reste aucune trace visible depuis sa naissance à la fin des années 1970. Sa biographie se confond avec celle de son pays, en un palimpseste tumultueux. CINÉ est le récit de ce voyage qui progressivement, nous révèle les origines cachées d’une vie et, par là même, moult secrets qui oscillent entre tabous intimes et engagement politique.


Pour La Tristura, le théâtre est un lieu propice au dévoilement, à l’incursion dans les limbes de la mémoire, un lieu où des coulées s’entrouvrent au cœur du récit, métamorphosé ici en un texte sur les enfants volés durant l’époque franquiste. C’est le lieu d’un paradoxe inextricable.


D’après les auteurs, différentes associations et travailleurs sociaux estiment que le nombre d’enfants volés en Espagne atteint les 300 000 entre 1939 et jusqu’aux années 1980.


Les séquences, parfois elliptiques, se succèdent et construisent une mosaïque composée de voix et de guerres autant réelles qu’inventées. Le théâtre accomplit alors sa fonction tragique, celle de mettre en relation la destinée individuelle avec celle, plus collective, d’un ordre fondé sur des valeurs politiques qui nous échappent.







Format
EPUB
Protection
Filligrane
Date de publication
10 octobre 2018
Éditeur
Collection
ISBN
9791094225462
ISBN papier
9791094225127
s'abonner

À propos de nous

À propos de De Marque Emplois Nous contacter Conditions générales d'utilisation Politique de confidentialité